Assemblage BOIS/BOIS des CVT avec boulons traversant.

  • fmarquant
Plus d'informations
il y a 9 mois 2 semaines #1 par fmarquant
Bonjour,

Il est courant d’observer en toiture un contreventement bois type K ou poutre treillis utilisé afin de reprendre les efforts de vent en façade. Ces contreventements peuvent être fixés par l’intermédiaire de pointes, boulons ou sabots métalliques reconstitués.

Quand la fixation par pointe n’est plus suffisante, la fixation par boulon est intéressante car plus économique et limite les jeux d’assemblage par rapport à un sabot métallique reconstitué.

Je m’interroge sur la justification de la fixation par boulon traversant reprenant les 2 diagonales dans la panne dans le cas d’un CVT de type poutre treillis (voir schéma joint), notamment sur les deux points suivants :
- La décomposition des efforts à reprendre
- La vérification de la résistance de l’assemblage en cisaillement

This browser does not support PDFs. Please download the PDF to view it: Download PDF



Dimensions de l’assemblage :
- Diagonales en GL24h – 120 x 160 mm - ρk = 385 kg/m3
- Pannes en GL24h – 160 x 360 mm - ρk = 385 kg/m3
- Classe de service 2
- Boulon ø16, de classe 6.8 (fu,k = 600 MPa)

Type de chargement par rapport à la tige :
Effort à transmettre des diagonales à la panne : effort axial de traction/compression
Les décompositions des efforts normaux repris par les diagonales amènent un effort de cisaillement et un effort de traction sur le boulon (voir schéma joint)
- Chargement latéral dans le sens du fil du bois : repris par le boulon
- Chargement axial : repris par les rondelles ou en compression transversale sur la panne

Mode de travail :
Cette configuration d’assemblage comporte deux plans de cisaillement.
La résultante de la décomposition des efforts normaux dans les diagonales amène des efforts de cisaillement par plan opposé en direction.

Quelles sont les modes de rupture à vérifier ?
1 – écrasement du bois dans les diagonales (mode a = mode g)
2 – écrasement du bois dans la panne (mode h < mode b)
3 – écrasement du bois dans les diagonales et dans la panne (mode c)
4 – écrasement du bois dans les diagonales et rotule plastique dans la tige (mode d = mode j < mode e)
5 – écrasement du bois dans les diagonales et la panne et rotule plastique dans la tige (mode f = mode k)

Quels sont les efforts de cisaillement à reprendre dans les diagonales et dans la panne ?

Merci
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena