assemblage consoles, effort de traction

  • MJ
Plus d'informations
il y a 1 mois 1 jour #1 par MJ
Bonjour,

Je me posais des questions concernant les assemblages de consoles bois.
Au niveau de l'entrait il y a un effort de traction qui généralement est repris par une cheville bois en cisaillement dans le tenon.
Dans le cas ou les consoles reprennent des efforts conséquents (balcon, avancée de toit importante) la cheville bois me semble insuffisante.
Comment gérez vous cet assemblage (le boulonnage semble être adapté mais les conditions de pince sont contraignantes.
Je pensais pouvoir justifier le fait que les chevrons ou les solives reprennent cet effort de traction (voir plan)
Merci

MJ
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • OPTIMAX STRUCTURES
Plus d'informations
il y a 4 semaines 1 jour #2 par OPTIMAX STRUCTURES
Réponse de OPTIMAX STRUCTURES sur le sujet assemblage consoles, effort de traction
Bonjour,

Selon ce guide : www.codifab.fr/sites/default/files/guide...ionnels_dec_2015.pdf
En page 14 : "Les chevilles ne sont pas prévues pour reprendre d’effort en situation courante. Les méthodes présentées ci-après
permettent uniquement de justifier de la résistance des chevilles lors de situations exceptionnelles comme le cas de
phase de levage ou le cas d’un soulèvement de la toiture."

Même topo dans les anciennes règles CB71 en page 91.


Une idée au hasard :
Peut être un assemblage à l'aide d'un étrier métallique dont la plaque d'about serait en applique du coté gauche du montant sur votre schéma (calcul du bois en compression perpendiculaire) + 1 boulonnage pour reprendre l'effort purement vertical avec des pinces à 3d ? Ensuite vous pouvez boulonner l'entrait dessus.

Salutations
Stéphane PERRIN
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena